Sélectionner une page

Bio énergétique dentaire

Soigner naturellement une parodontite
contacter le dr delphine hassid

La parodontite, une maladie infectieuse

Une parodontite est une maladie infectieuse, cela signifie qu’elle est causée par la présence de bactéries. Chez un individu en bonne santé, la cavité buccale contient de nombreuses espèces de bactéries. On parle de bactéries commensales. C’est tout à fait normal. Il peut aussi arriver que des espèces bactériennes venues de l’extérieur, normalement absentes de la cavité buccale, soient présentes. On parle alors de bactéries parodontopathogènes.
Schématiquement, même si c’est la réalité est plus complexe, une maladie parodontale est causée par une accumulation anormalement élevée de bactéries commensales et/ou par l’apparition de bactéries parodontopathogènes, à l’interface entre la dent et la gencive.
Tous les patients n’ont cependant pas le même risque de développer une parodontite : il existe un certain nombre de facteurs de risque qui influent sur nos défenses immunitaires. Les facteurs de risque ne sont pas directement à l’origine de la parodontite, ils n’en sont pas la cause, mais en leur présence les destructions parodontales évoluent plus vite et sont plus graves. Schématiquement, plus les facteurs de risque s’accumulent chez un individu, plus la probabilité qu’il déclenche une parodontite et qu’elle évolue rapidement est élevée. Les principaux facteurs identifiés actuellement sont :

  • Le tabagisme (les fumeurs ont 6 fois plus de risque de développer une parodontite que les non-fumeurs).
  • Certaines pathologies générales, comme le diabète…
  • Le stress (personnel et/ou professionnel).
  • Le patrimoine génétique (on retrouve des familles entières de malades de parodontites).
  • Certains médicaments pris au long cours, tels que les anti-dépresseurs, les anti-inflammatoires…

Un traitement naturel de la parodontite est-il possible ?

Le traitement du déchaussement dentaire, tel qu’il est actuellement admis la Science, repose à la fois sur le parodontiste et sur le patient lui-même :

  • Il s’agit d’abord de modifier vos habitudes d’hygiène orale : un patient atteint de parodontite présente en effet une situation parodontale particulière, qui l’oblige à nettoyer ses dents et ses gencives de façon très spécifique.
  • Ensuite, une décontamination du parodonte doit être entreprise par un dentiste généraliste dument formé ou par un spécialiste appelé parodontiste. Le protocole que nous utilisons dans notre clinique spécialisée dans le traitement de ces maladies parodontales est non chirurgical, donc très doux. Il n’y a pas d’incision, ni de suture, pas d’œdème, ni d’ecchymose, peu ou pas de douleurs après traitement.

Il n’est pas envisageable de stabiliser durablement un déchaussement dentaire simplement par une méthode naturelle sans autre intervention d’un professionnel de santé. Un traitement 100 % par « médecine naturelle » ou « médecine douce » de la parodontite n’est donc pas envisageable. Cependant, des méthodes naturelles peuvent aider au traitement et à la stabilisation de la maladie parodontale. Elles permettent de réduire notablement l’agressivité de la parodontite.

Traitement naturel buccal de la parodontite

Un brossage réellement efficace

Dans l’immense majorité des cas en France, l’hygiène dentaire réalisée par une brosse à dent manuelle n’est pas assez performante : mouvements difficiles à réaliser, fatigue intervenant rapidement au cours de la procédure, insuffisance du temps de brossage… Soyons pragmatiques, il faut se tourner vers une brosse à dent électrique pour que l’efficacité du nettoyage soit optimale et constante. Les brosses à dents électriques font tout le travail à votre place. Vous devez simplement guider leur action sur la surface de vos dents et de vos gencives. Attention, il n’est pas possible de stabiliser durablement une parodontite si l’on utilise pas les brossettes inter-dentaires ! Les brosses à dents, même électriques ne peuvent pas brosser entre les dents.

Les dentifrices

L’efficacité du dentifrice dans l’élimination de la plaque dentaire est relative, l’essentiel du nettoyage est mécanique, donc induit par le frottement de la brosse à dent et des brossettes inter-dentaires sur la dent et la gencive. Cependant, tous les dentifrices ne se valent pas et certains peuvent être particulièrement adaptés aux patients atteints de parodontites.

Nous recommandons particulièrement un dentifrice concoctions de plantes médicinales tel que le Parodontax. Difficile de s’y habituer les premiers jours en raison de son gout salé, mais sa capacité anti-infectieuse et anti-inflammatoire est notable.

La « mélange de Keyes » à réaliser soi-même, constitué d’un mélange de poudre de bicarbonate de sodium et eau oxygénée, est aussi efficace mais plus difficile à mettre en pratique au quotidien.

Les bains de bouche

Les bains de bouche antiseptiques pris au long cours (plus de 2 semaines) modifient de manière non souhaitable vos muqueuses buccales et votre flore bactérienne. A éviter donc, sauf en cure ponctuelle.

Traitement naturel de la parodontite, une nécessaire approche globale

Reduction des facteurs de risque

La réduction des principaux facteurs de risque du déchaussement dentaire est toujours souhaitable dans une approche naturelle. Les facteurs de risque ne sont pas directement à l’origine de la parodontite, qui est une maladie infectieuse, ils n’en sont pas la cause, mais en leur présence les destructions parodontales évoluent plus vite et sont plus graves. Schématiquement, plus les facteurs de risque s’accumulent chez un individu, plus la probabilité qu’il déclenche une parodontite à évolution rapide est élevée. Il convient donc, entre autres, de :

  • Réduire le tabagisme
  • Surveiller et traiter certaines maladies générales (diabète, dépression…)

Alimentation équilibrée

Il est indispensable pour rester en bonne santé d’avoir une alimentation équilibrée, c’est aussi vrai en matière de maladies parodontales. Attention aux carences, particulièrement vitaminiques, et aux excès, particulièrement en cholestérol. De nombreux compléments alimentaires sont disponibles en pharmacie ou en magasin bio, attention toutefois à faire encadrer leur prise par un médecin.

Médecine naturelle ou médecine douce à proprement parlé

Les substances évoquées ci-après ne traiteront pas à elles seules la parodontite (contrairement à ce qu’on peut lire çà et là sur certains sites internet…), mais pour qui souhaite avoir une approche globale dans le traitement de son déchaussement dentaire, elles peuvent constituer une aide. Attention toutefois à faire encadrer leur prise médicalement.

– Aloe vera : cicatrisant, anti-inflammatoire et stimulant du renouvellement du collagène
– Vitamine C, la lysine et la proline :  renouvellement du collagène
– Coenzyme Q10 : stimulant immunitaire, anti-infectieux, antioxydant
– Extrait de pépin de pamplemousse : antibactérien, un antiparasitaire, un anti-inflammatoire et un équilibrant du pH.
– L’huile essentielle de Tea tree : antibactérien particulièrement adapté aux problèmes buccaux.
– Vitamine D : régulateur du calcium.
– Huile d’avocat : anti-inflammatoire.
– L’huile de manuka : antiseptique.
– Huile de noix de coco : anti-microbien et anti-inflammatoire
– Curcuma : anti-microbien et anti-inflammatoire

– Article Dr Vincent RONCOImage Freepik libre de droits

Vous serez peut-être intéressé par les articles suivants…

Les bénéfices de la douche froide

Les bénéfices de la douche froide

Une meilleure circulation sanguine Prendre une douche froide est très bénéfique pour la circulation du sang. Le froid transmis de la peau aux vaisseaux sanguins et aux capillaires a pour effet de les rétracter et, par là même, d’y accélérer la circulation du sang. Le...

lire plus
Mieux connaître le microbiote buccal

Mieux connaître le microbiote buccal

Entretien avec le Dr Danielle Dumonteil De nombreux chercheurs se penchent aujourd’hui sur les liens qui existent entre les populations de bactéries que nous hébergeons dans notre corps et notre état de santé. Si les études se concentrent essentiellement sur les...

lire plus
Est-ce grave de respirer par la bouche ?

Est-ce grave de respirer par la bouche ?

Respirer par la bouche, plutôt que par le nez, peut s'accompagner d'une foule de symptômes et d'effets secondaires désagréables. Quelle en la cause de la respiration buccale chez l'adulte et chez l'enfant ? Pourquoi est-ce un problème ? Quelles sont les conséquences...

lire plus